Catégories

Recherche dans Blog

Information

Fabricants

RADAR DE RECUL

RADAR DE RECUL

 (5)    0

  IDEE DE MONTAGE ELECTRONIQUE, SCHEMA, PROJET

A QUOI ÇA SERT?
Ce montage est un véritable radar. Simplifié à l'extrême, il vous alertera lorsqu'un obsta­cle se présentera à une dis­tance préréglée. Vous pour­rez par exemple l'installer sous le pare-chocs arrière de votre voiture, alimenté par les feux de recul, il vous avertira lorsque vous reculerez dans votre garage ou lors de l'exé­cution d'un créneau...


LE SCHEMA

Avant de détailler, voyons en­semble le principe. On émet des ultrasons qui reviennent après réflexion sur l'obstacle et sont détectés. On compare le temps de retour à un temps préréglé. Et si ce temps est in­férieur, on actionne un aver­tisseur sonore. Cela vous sem­ble peut-être complexe, en fait, on n'utilise que deux cir­cuits intégrés et deux transis­tors ! Clic est monté en oscil­lateur, il délivre des impulsions de 0,5 ms toutes les 10 ms. Clib oscille à la fré­quence d'un transducteur piézo-électrique à ultrasons qui envoie des trains d'ondes. Ces ondes sont reçues par un ampli à transistors. P3 ajuste la polarisation et la sensibilié de la détection. Chc remet à zéro la bascule RS Cl2a/b et déclenche le monostable Chd. P2 réglera sa constante de temps, donc la distance de détection. La comparaison est assurée par une seconde bas­cule RS dont la sortie 1 1 passe à l'état haut si la réflexion in­tervient avant la fin de la constante de temps du mo­nostable. C7/R7 détectent l'absence d'impulsion. En branchant un voltmètre entre Cl2b et le + de l'alimentation, on pourra lire la distance (à étalonner). Cha sera accordé sur la fréquence du buzzer piézo. (Jouer éventuellement sur R8)


REALISATION
Les transducteurs piézoélec­triques sont classiques, pas de composant spécial ici. On res­pectera bien sûr les précau­tions habituelles concernant les montages. Les valeurs des potentiomètres ont été calcu­lées pour qu'en plaçant les curseurs au centre un réglage moyen soit adopté. Nous atti­rons votre attention sur les possibilités obligatoirement restreintes de ce type de dé­tecteur : les ultrasons ont une fâcheuse tendance à s'atté­nuer en s'éloignant, par ail­leurs la réflexion introduit une diffusion des ondes, si bien que le signal reçu n'est pas très important. Des perfor­mances supérieures auraient pu être obtenues mais au prix de techniques complexes. Un montage que vous pourrez donc développer vous-même, il faudrait par exemple un am­pli dont le gain varie en fonc­tion du temps, ou augmenter la puissance d'émission. A vous de jouer !


LISTE DES COMPOSANTS


Résistances 1/4W, 5%
R1 : 680 KR
R2,R13:47 KR
R3:56 KR
R4,R10,R12: 10 KR
R5,R6,R8:100kR
R7,R9: 1 M
R11:820kR
Condensateurs
C1 : 47nF MKT 5mm
C2 : 470 pF céramique
C3: 22nF MKT 5mm
C4, C5, C8 : 2,2 nF céramique
C6 : 22 nF MKT 5 mm ou céramique
C7: 10nF MKT 5mm
C9, Ç10 : 1MF Tantale
Semi-conducteurs
CI1, CI2 : circuit intégré 4093
CI3: régulateurs 8V: 78L08
T1 , T2 : transistor NPN BÇ 238 B, 550 B, etc.
D1, D2 : diode au silicium 1N 4148
Divers
PJ : 47 kR, potentiomètre ajustable vertical
P2 : 100 kR, potentiomè­tre ajustable vertical
P3 : 220 kR, potentiomè­tre ajustable vertical
TP1, Tp2 : transducteurs piézo-électriques
Un haut parleur piézo (buzzer)

 (5)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!
Laissez un commentaire
Captcha