Catégories

Recherche dans Blog

Information

Promotions

Meilleures ventes

Fabricants

ARRET TEMPORISE AUTOMATIQUE POUR TRAIN

ARRET TEMPORISE AUTOMATIQUE POUR TRAIN

 (4)    0

  IDEE DE MONTAGE ELECTRONIQUE, SCHEMA, PROJET

ARRET TEMPORISE AUTOMATIQUE POUR TRAIN


Ce montage est un système qui permet automatiquement l'arrêt et le départ progressif d'une locomotive, pour les circuits de trains électriques.
L'alimentation s'effectue sous une tension alternative de 16 V.
La consommation est de 30 mA environ.

UTILISATION


Vérifier une dernière fois l'implantation des composants ainsi que les soudures.
Installer un petit ILS entre les deux rails, à l'endroit où la locomotive doit commencer à ralentir, en tenant compte que le délai de l'arrêt est d'environ 5 secondes.
Supprimer tout le câblage antérieur entre l'alimentation et la voie.
Relier les deux fils de l'ILS sur le circuit aux points marqués "A-B".
Relier l'alimentation des rails sur le circuit, aux points marqués + et -.
Fixer un petit aimant sous la locomotive, en s'assurant qu'il frôle bien l'ILS, afin de provoquer le contact.
Brancher la sortie 16 V du secondaire du transformateur d'alimentation du circuit électrique aux points marqués =
Placer la locomotive juste après l'ILS, et la faire démarrer avec l'alimentation, en marche avant. Si elle part dans la mauvaise direction, inverser les fils + et -.
Faire un tour complet du circuit afin qu'elle passe sur l'ILS, et commence à ralentir progressivement durant 5 secondes environ, jusqu'à l'arrêt complet.
Après le temps d'arrêt, qui est réglable par la résistance ajustable RA de 10 secondes à 1 minute environ, la locomotive redémarre.
Le circuit fonctionne seulement dans une seule direction.
En inversant le sens de la marche, le système ne se déclenche pas.

NOMENCLATURE
1 - 1 -circuit imprimé
2- 1- radiateur de Iriac
3- 1-vis3x10mm
4- 1- écrou 3mm
5- 1- rondelle 3mm.
6- 1-relais 12 V2RT
7- 1 - support de circuit imprimé 8pts
8- 1- support de circuit imprimé 14pts
9- 1 - circuit intégré NE 555
10- 1- circuit intégré CD 4001
11- 1-circuit intégré BC 547 T1
12- 1- transistor BD 601 = TIP 31 T2
13- 1-diode zener BZX85C12V DZ
14- 8- diodes IN4007 D1 à D4-D6 à D9
15- 1-diode 1N4148 D5
16- 1-résistances ajustables 1 M RA
17- 1-résistance 100R (marron-noir-marron) R4
18- 1- résistance 4.7K (jaune-violet-rouge) R6
19- 1- résistance 10K (marron-noir-orange) R3
20- 1-résistance 330K (orange-orange-jaune) R5
21- 2- résistances 270R (rouge-violet-marron) R1-R2
22- 2- condensateurs 0.1MF = 100NF C3-C4
23- 1-cond chim.10 MF/25V/RAD C2
24- 1-cond chim.47MF/25V/RAD C5
25- 3- cond chim 220MF/25V/RAD C1-C6-C7
26- 1-soudure
27- 1- fil

SCHEMA
Lorsque les points A et B sont fugitivement en contact par l'ILS, le condensateur C5 se décharge, et le temporisateur constitué par ie circuit 555 démarre, et actionne progressivement le multivibrateur utilisant les portes d'un circuit 4001. Ce dernier modifie la polarisation des transistors amplificateurs T1 et T2, jusqu'à leur blocage. La tension sur les rails devient nulle, a travers les contacts du relais, et la locomotive s'arrête.
Le condensateur C5 se charge, et suivant la temporisation réglée par la résistance ajustable RA, le multivibrateur débloque progressivement les transistors T1 et T2. Le relais colle, et la tension aux bornes des rails augmente. La locomotive démarre.
L'alimentation continue interne, provenant du secondaire du transformateur du circuit, est redressée par le pont de diodes D1 à D4 et stabilisée à 12 V par la diode zéner DZ. Le filtrage est assuré par le condensateur CI.

MONTAGE
Le montage nécessite une grande attention.
Les composants sont soudés le plus près du- circuit imprimé, du côté sérigraphié.
Commencer par les diodes D1 à D9, puis la diode zéner DZ, dont la tension 12 V est marquée en clair sur elle, en respectant la position de leur bague.
Souder les résistances et les condensateurs non polarisés.
Souder les condensateurs chimiques, en respectant leur polarité indiquée sur leur boitier- La patte la plus courte indique te -.
Souder la résistance ajustable et les supports de circuit intégré.
Souder le transistor T1 en orientant correctement le méplat.
Le transistor T2 est soudé verticalement. Son orientation est repérée par la partie
noire sur le schéma, qui indique sa face métallique. Visser ensuite le radiateur du côté métal.
Souder le relais. 1! ne peut-être mis que dans un seul sens.
Enficher les circuit-s intégrés sur leur support,- en les orientant convenablement.
Ils sont repérés par une encoche ou un point situé à gauche, sur le dessus de leur boitier.

 (4)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!
Laissez un commentaire
Captcha